Pourquoi s’indigner le 17 janvier 2012 ?

Demain 17 janvier 2012, nous allons réaliser notre première action « Occupons le Pôle Emploi » dans le cadre d’un appel national lancé par les Indignés et plusieurs syndicats, partis ou associations pour manifester notre colère face à la politique sociale du gouvernement.

Voici quelques unes de nos motivations :

L’emploi n’a jamais été un soucis du gouvernement :  Le bilan est éloquent : 4 510 000 chômeurs/ses en décembre 2011, soit une augmentation de 5,2% par rapport à l’an dernier. Il faut ajouter environ 500 000 personnes non-inscrites, radiées, en RSA forcé. Et ne pas oublier plus de 3,5 millions de précaires, 3 millions de temps partiel. (pour plus d’informations, lire cet article d’Alternatives Economiques)

En France, on casse des individus ! « Dans notre pays, pour 12 à 15 millions de personnes, les fins de mois se jouent à 50 ou 150 euros près. Ceux et celles qui ont consulté le formulaire en ligne pour bénéficier du RSA sont 18 millions. 45% des français, entre 35 et 44 ans, disent avoir déjà vécu une situation de pauvreté. Près de 10% de la population active est au chômage. Ce taux dépasse 20% pour les jeunes de 15 à 24 ans, et 40% dans certaines banlieues. […] La précarité n’est pas un concept. Ce sont des gens comme vous et moi, que le « système » laisse sur le bord de la route. » source Jean-Paul Delevoye, Reprenons-Nous ! 

La TVA sociale n’a rien de social ! Le gouvernement nous fait croire qu’elle va générer de l’emploi et qu’elle sera un frein aux délocalisations. C’est totalement faux ! La TVA sociale consiste à substituer proportionnellement une baisse des cotisations patronales par une hausse de la TVA. Cela signifie entre autre que le financement d’une partie de la sécurité sociale serait à charge du consommateur final via la TVA au lieu d’être financée par les entreprises au moyen des cotisations sociales. (pour plus d’information lire cet article : TVA Sociale, les prix montent, les salaires baissent)

Le Service Public du Pôle Emploi se dégrade année après année et l’accompagnement du chômeur se déshumanise.    La situation devient très préoccupante, beaucoup de conseillers tirent la sonnette d’alarme sur les conditions de travail aux Pôles Emplois qui entament la qualité du service, et se répercutent sur le demandeur d’emploi.  (Lire ce témoignage de Patricia Apicella)

Il faut arrêter de culpabiliser le chômeur sur sa situation. Le chômage est un phénomène collectif, non individuel. L’Etat entretien cette image pour dégager sa responsabilité, alors que le chômage est un outil économique précieux et qu’il est, de ce fait, voulu et même planifié. (lire cet article sur le Nairu).

Vous ne pouvez plus ignorer la réalité ! Il ne s’agit plus de nous regarder, REJOIGNEZ-NOUS ! Nous avons besoin d’un grand rassemblement citoyen pour défendre nos droits, et obtenir de nouveaux acquis !

Cela commence demain, mardi 17 janvier ! Venez participer à notre action qui partira de la Place Jean Bart à 8h15 pour rejoindre le Pôle Emploi rue des Bazennes à 9h. 

Nous vous attendons nombreux.

Les Indigné(e)s de Dunkerque. 

Advertisements

Publié le 16 janvier 2012, dans Assemblées. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :