La colère sociale des Indignés est bien présente

See on Scoop.itIndigné(e)s de Dunkerque

« Une démocratie qui s’exerce tous les cinq ans ne suffit pas à nourrir les aspirations des personnes engagées dans ce mouvement global ni à faire face à la dictature des marchés qui domine les gouvernements des pays européens et les institutions communautaires. Le dire haut et fort ne revient pas à prôner l’abstentionnisme, c’est un message politique clair : il faut lutter contre la dictature des marchés en rendant la colère publique, en défaisant les schémas verticaux de la politique de partis, en s’inscrivant dans la continuité des luttes sociales. »

See on www.liberation.fr

Advertisements

Publié le 6 mai 2012, dans Assemblées. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :