QUÉBEC • Le « printemps érable »

See on Scoop.itIndigné(e)s de Dunkerque

Au centième jour de son existence, le mouvement de contestation des étudiants n’en finit pas de prendre de l’ampleur au Québec. D’une grève contre l’augmentation des frais de scolarité, il s’est transformé en protestation sociale généralisée. A Montréal, les manifestations se succèdent et se radicalisent, notamment contre la loi 78. Cette loi spéciale visant à encadrer sévèrement les manifestations a été adoptée le 18 mai à l’initiative du Premier ministre Jean Charest. Surnommée la « loi matraque », elle n’a fait que renforcer la détermination des manifestants. Société divisée, presse divisée : les médias québécois s’opposent sur le sujet, notamment sur la réponse des autorités, entre fermeté et compréhension.

See on www.courrierinternational.com

Advertisements

Publié le 31 mai 2012, dans Assemblées. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :