Archives du blog

Assemblées Populaires d’information sur le traité ACTA

Via Scoop.itIndigné(e)s de Dunkerque

Les Indigné(e)s de Dunkerque organisent ce samedi 31 mars deux assemblées populaires visant à informer les citoyens du contenu et des enjeux du traité ACTA, véritable menace pour la liberté d’internet.

Une première assemblée aura lieu à 11h rue de la Marine, et une seconde se tiendra au même endroit à partir de 15h.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information.

Assemblée Populaire d’information sur le traité ACTA le 31/03/2012

ACTA est une offensive de plus contre le partage de la culture sur Internet. Accord négocié secrètement de 2007 à 2010 plutôt que débattu démocratiquement, ACTA contourne les parlements et les organisations internationales pour imposer une logique répressive dictée par les industries du divertissement.

Il créerait de nouvelles sanctions pénales poussant les acteurs de l’Internet à « coopérer » avec les industries du divertissement pour surveiller et censurer les communications en ligne, en contournant l’autorité judiciaire. Cet accord est donc une menace majeure pour la liberté d’expression en ligne et est porteur d’insécurité juridique pour les entreprises de l’Internet.

Nous les Indigné(e)s de Dunkerque nous nous opposons à ce projet, et nous vous invitons à venir vous informer et à débattre sur l’ACTA le samedi 31 mars 2012 à 11h (journée de mobilisation européenne) lors de notre Assemblée Populaire qui aura lieu Rue de la Marine à Dunkerque.

Pas de suspension, c’est le retrait total que nous exigeons ! Amplifions une fois encore notre mobilisation le 31 mars, dans toute la France et aussi en Europe !

Pour vous informer sur le traité de l’ACTA et ses enjeux, la référence en la matière reste le site de la Quadrature du Net 

liste des manifestations en France :

Angers : http://www.facebook.com/events/252017964887838/

Bordeaux => http://www.facebook.com/events/133313350128675/

Clermont Ferrand: https://www.facebook.com/events/365572813482776/

Douai 31mars: http://www.facebook.com/events/389921534368638/

Grenoble : https://www.facebook.com/events/360529490653825/

Limoges : http://www.facebook.com/events/346572022046607/

Lyon: http://www.facebook.com/events/192444284191488/

Marseille : 24mars http://www.facebook.com/events/375996102419673/

Metz 24 mars https://www.facebook.com/events/340948369274833/

Montpellier : http://www.facebook.com/events/194905023952258/

Nantes : https://www.facebook.com/events/262169570535995/

Nice : http://www.facebook.com/events/332981273420525/

Nîmes : http://www.facebook.com/events/260863050668042/

Paris : http://www.facebook.com/events/347376428637895/

Poitiers : http://www.facebook.com/events/412757425406183/

Rouen : https://www.facebook.com/events/379216188763482/

Strasbourg : https://www.facebook.com/events/393067757387434/

Toulon : https://www.facebook.com/events/136166286513074/

Toulouse: https://www.facebook.com/events/109743582489225/

Valenciennes :http://www.facebook.com/groups/198195706956481/

 

Occupons le Pôle Emploi le 14 février !

C’est la St Valentin, un(e) Indigné(e) en profite pour écrire au Pôle Emploi et lui faire part de la dégradation de leur relation au fil des années… 

Cher Pôle,

Je t’écris aujourd’hui, jour de la St Valentin pour te dire que je souhaite remettre en question notre relation, en raison des terribles souffrances et trahisons que tu ne cesses de me faire endurer. Je me pensais unique à tes yeux, je croyais ton
attention acquise et bienveillante à mon égard, surtout en ces temps de crise. Mais je comprends que c’est impossible.

Comment pourrais-tu être à l’écoute de mes besoins, parmi les 140 personnes dont chaque conseiller assure le traitement ? Le suivi idéal de 60 personnes étant largement dépassé, j’en ai le coeur brisé.Et puis je dois t’avouer que ces ruptures inexpliquées me fatiguent. Sans explication, sous des motifs parfois fallacieux comme un simple retard, tu me radies. Alors que je suis toujours chômeur(se) donc encore fidèle. Cette perte de confiance me détruit, me brise chaque jour un peu plus le coeur.

Je me sens trahis d’autre part que tu veuilles me demander de travailler pour toucher l’argent que tu m’offrais avant par solidarité. Si tu peux me faire travailler 7 heures par semaine parce que je touche le RSA , tu ne vas pas me faire croire
que tu ne pourrais pas me trouver un vrai travail qui me permettrait de prendre mon indépendance, et ne pas rester accroché à tes dépens ? Cela aussi me brise le coeur. . .

Ta relation fusionnelle avec les ASSEDIC t’a fait beaucoup de mal. Soucieux de rentabilité, tu as perdu tout sens humain.Tu es devenu « une machine à calculer » et ton attitude a participé à me briser le coeur, pas seulement le mien, mais celui de 4,5 millions de chômeurs(ses).

Pour tout cela, et plein d’autres raisons, je suis obligé(e) de prendre mes distances avec toi. Je suis désolé de te faire ça le jour de la Saint Valentin, et par écrit, mais comment veux-tu que je le fasse ? I l est si difficile de communiquer avec toi.
Pourtant, j’aimerais tellement que, de nouveau, notre bonne entente nous permette d’avancer vers un futur meilleur.

Un(e) indigné(e) de Dunkerque

Compte rendu de l’action “Occupons Pôle Emploi”

La marche funèbre organisée le 17/01/2012 par les Indignés de Dunkerque pour symboliser la disparition de l’emploi a été un franc succès.

Une vingtaine de personnes ont participé à cette action, pour accompagner le cercueil de l’emploi de la place Jean Bart jusqu’au Pôle Emploi des Bazennes, où nous avons rejoint des militants du Front de Gauche.

De nombreux médias étaient présents, ce qui nous a assuré une bonne couverture médiatique, et donc une plus grande diffusion de notre message sur le dunkerquois.

Il est nécessaire de rappeler que cela fut notre première action, et que nous en sommes très fiers. Il y a trois mois, lorsque les cinq premiers indignés se sont rassemblés pour lancer le mouvement sur Dunkerque, beaucoup étaient sceptiques sur la capacité du mouvement à perdurer et à imaginer de nouvelles formes d’actions. Nous leur démontrons aujourd’hui qu’ils ont eu tort.

Nous remercions par ailleurs tout ceux qui ont participé de près ou de loin à l’organisation de cette action, et nous espérons qu’elle en appellera d’autres très rapidement.

Pour terminer, nous vous mettons à disposition des articles qui ont été rédigés sur la  »marche funèbre » d’hier, ainsi qu’une vidéo tournée par nos propres soins.

– Article du Monde.fr : Au petit matin, la  »marche funèbre » des Indignés. 

– Delta.fm : Les Indignés ont enterré l’emploi

Notre vidéo sur YouTube 

Communiqué des Indigné-e-s de Dunkerque.

“Ce n’est pas un signe de bonne santé que d’être bien adapté à une société profondément malade” Jiddu Krishnamurti philosophe indien.

La revue anglaise Times a visé juste lorsqu’elle a élu comme personnalité la plus importante de cette année « The Protester », « Le Protestataire ». Car 2011 a été l’année du soulèvement citoyen, à la fois éclairé et pacifique, qui prit naissance d’abord en Islande, puis s’est diffusé dans le Monde Arabe (Tunisie, Maroc, Egypte, Syrie, Bahreïn,etc), en Europe (Grèce, Portugal, Espagne, Irlande, Italie, Belgique, Allemagne, France), mais aussi de l’autre côté de l’Atlantlique (USA, Chili, Brésil, etc) et émergeant désormais en Asie (Chine, Inde, Japon,etc)

L’émergence d’une conscience citoyenne s’élève en dépit du silence complice des médias traditionnels. C’est donc par la voie des médias alternatifs et des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter que l’indignation des peuples est une force qui est parvenue à s’étendre au monde entier.

Nous citoyennes et citoyens du dunkerquois, nous nous devions de créer le mouvement des Indignés dans notre ville. Nous n’appartenons à aucun parti politique, aucun syndicat, aucune institution; nous sommes de tous âges, de toutes catégories sociales confondues. Nous sommes pacifiques et fonctionnons de manière horizontale et autogérée. Nous considérons que la place publique est un haut lieu de rencontres, d’agora, de démocratie directe. Nous agissons au travers d’assemblées populaires pour lui rendre ce rôle oublié de tous ; Nous voulons vivre pleinement notre citoyenneté.

Nous sommes fatigués de nous plaindre dans notre quotidien sans apporter de réponse aux enjeux globaux qui le détermine, cela n’a aucun sens et ne fera jamais bouger les choses. Nous sommes fatigués d’être accablés par la crise, les plans de rigueur, l’injustice sociale, le massacre de notre éducation et de notre système de santé. Nous rejetons ce système qui privilégie les profits avant l’humain, qui détruit les droits des travailleurs et ne laisse aucune chance aux plus démunis. Nous sommes indignés par cette classe politique, qu’elle soit de gauche ou de droite, dont la seule préoccupation est de rassurer les agences de notations et les marchés financiers avant de rassurer les citoyens qui les ont élus ! 

C’est pourquoi depuis le 16 novembre 2011 nous nous réunissons chaque mercredi à 19h Place Jean Bart. Au départ nous étions cinq, puis dix, la semaine suivante une trentaine… Nous nous rendons compte au fil du temps que nous ne sommes pas seuls à vouloir être acteur du changement, et vous non plus maintenant !

Mais cela ne suffit pas, nous voulons accueillir un maximum de personnes, pour rendre le débat plus riche et plus représentatif, pour renforcer ce mouvement démocratique et ainsi avoir plus de poids et de visibilité sur le dunkerquois.

 Il ne s’agit plus de nous regarder et d’être passif, mais de nous rejoindre et de participer à ce grand mouvement citoyen d’ampleur internationale.

Nous vous invitons à assister à nos assemblées tous les mercredis à 19h Place Jean-Bart, de diffuser cette information à vos différents réseaux et de vous informer sur le mouvement en consultant les pages suivantes :

facebook : les indignés de dunkerque ( http://facebook.com/indignes.dunkerque )

twitter : indignés dunkerque ( https://twitter.com/#!/AcampadaDunkerq )

        Les indigné-e-s de Dunkerque